Alcool au volant, le tour du monde des taux

 

Le Figaro 31/12/2020 Sylvain Reisser 

Selon une étude de la marque de produits d’entretien automobiles Prestone, la limite du taux d’alcoolémie au vol ant  enregistre de grandes disparités suivant les pays et les continents. 

À force de se focaliser sur la vitesse en augmentant la répression à travers la multiplication des contrôles - 4 700 radars  fonctionnels en 2021 sans compter les radars tourelle en ville et la privatisation des «voitures radars», les pouvoirs publics  en oublieraient que la conduite en état d’ébriété est un véritable fléau. Or, l’alcool au volant reste l’une des principales  causes de mortalité sur la route. En 2019, 1 052 personnes ont été tuées dans un accident mettant en cause un  

conducteur alcoolisé. Dans 32 % des accidents mortels, un conducteur est alcoolisé. Cette part est stable depuis 2000 et  monte à 50 % la nuit. 

Constatant que chaque année environ 85 000 conducteurs anglais enfreignent la loi et roulent en état d’ébriété, la société  anglaise de produits d’entretien automobiles Prestone a voulu savoir comment se situait le Royaume -Uni par rapport à  ses voisins européens et au reste du monde en matière de taux d’alcoolémie réglementaire. A l’heure du Brexit, on  découvre que nos voisins … (suite de l’article réservée aux abonnés.)

 


 

jeunesse association réseaux sociaux sécurité routière prevention routière les gardiens de la route sensibilisation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire