"Aucune donnée personnelle" n'est enregistrée, affirme l'association Prévention Routière

lesgardiensdelaroute13 Par Le 15/05/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

Depuis le 1er mai 2022, toutes les voitures neuves circulant en Europe doivent être équipées d'une boîte noire.  Un dispositif qui permet d'enregistrer les paramètres de conduite quelques secondes avant un accident comme  la vitesse, la phase d'accélération ou de freinage, ou encore le port de la ceinture de sécurité. Les boîtes noires dans les voitures "n'enregistrent aucune donnée personnelle, que des données qui concernent le comportement du véhicule", a expliqué mardi 3 mai sur franceinfo Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention Routière. Depuis le 1er mai, les voitures neuves doivent être équipées d’une boîte noire. franceinfo : Quelles sont les données enregistrées dans ces boîtes noires ? 

Anne Lavaud : Ce sont les données enregistrées par le véhicule lui-même c'est-à-dire la vitesse, l'inclinaison du  véhicule, le freinage et tout ce qui est activation des aides à la conduite qui sont fréquentes sur les véhicules. Cela veut dire que l'on n'aura plus d'indications en cas d'accident ? 

C'est sans doute ce qu'espèrent les constructeurs avec ce type de boîtes noires. Ils espèrent pouvoir récupérer 40  secondes de données, soit 30 secondes avant le choc et 10 secondes après. Donc, toutes les 40 secondes les données  enregistrées sont écrasées. On voit bien que cela n'enregistre aucune donnée personnelle, que des données qui concernent le comportement du véhicule. A qui sont destinées ces données ?Aux autorités judiciaires, aux bureaux d'enquête et à tous les instituts de recherche qui travaillent sur la sécurité routière,  dont les instituts de recherche des constructeurs. Pour une association comme la nôtre, ces 30 secondes qui précèdent  l'accident ne sont pas suffisantes et comme on n'a aucun élément de contexte on ne sait pas où circulait le véhicule,  dans quelles conditions météo, sur quel type de voie, et quel était le comportement du conducteur. Si on avait des  données GPS on saurait sur quel type de réseau il circulait. Comme nous n'avons pas ces données, pour nous ces  informations ne serviront à rien. Pensez-vous que ce dispositif va aider à réduire le nombre d'accidents ? 

Je ne pense pas, mais peut-être que cela va permettre aux constructeurs d'améliorer tout ce qui est sécurité à l'intérieur  de l'habitacle ou les aides à la conduite. 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam