La circulation interfiles au programme du permis moto dans 21 départements

lesgardiensdelaroute13 Par Le 05/02/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

Les Gardiens de la Route

 

MotoNet 19/01/2022 Alexandre Bardin 

La circulation interfiles (CIF) à moto intègre - enfin - officiellement la formation pratique des permis moto A, A1  et A2… mais uniquement dans les 21 départements concernés par la deuxième expérimentation de la remontée  de files en deux et trois-roues ! Explications. 

Remonter les files à moto ou en scooter : une pratique vieille comme le deux-roues qui désengorge efficacement le trafic  avec à la clé des gains évidents sur les temps de transport et la pollution. Bien que toujours illégale malgré les  demandes récurrentes des motards pour l'inscrire dans le code de la route, la circulation interfiles (CIF) reste en pratique  plus ou moins tolérée par les forces de l'ordre. 

La Délégation à la sécurité routière (DSR) - consciente de ce paradoxe - avait lancé une expérimentation de 2016 à  2021 pour - officiellement - mieux cerner cette pratique, mais surtout pour gagner du temps. Jugée pas assez  concluante, l'expérience a été reconduite l'été dernier pour une durée de trois ans dans 21 départements dont les  Bouches-du-Rhône, le Nord, les Alpes-Maritimes et la région Ile-de-France (liste ci-dessous). 

Et c'est justement dans le cadre de cette seconde phase "d'expérimentations" que l'apprentissage de la remontée de  files intègre - enfin - le permis de conduire moto : logique dans la mesure où la "CIF" est légale dans ces 21  départements pendant la durée de l'étude ! Les motos écoles sont donc autorisées à former leurs élèves dans les  conditions définies par l'arrêté du 27 novembre 2021, publié le 5 janvier au Journal Officiel. 

"Le présent arrêté met en conformité et renforce les contenus de la compétence relative à la circulation inter-files, dans  le livret d’apprentissage de la conduite des véhicules des catégories A1, A2 et A (…)", explique le législateur, avant  d'introduire une subtilité de taille : seules les motos écoles qui ont accès au périmètre de l'étude pourront se livrer à la  formation pratique. Les autres devront se contenter d'une sensibilisation théorique ! 

Chacun dans sa file ! 

"Dans les départements désignés pour l’expérimentation de la circulation inter-files, l’apprentissage dispensé par les  établissements d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière sera théorique et pratique, pour les véhicules à  deux ou trois roues visés par le décret. Dans les autres départements, seule la connaissance théorique de  l’expérimentation et des règles régissant la circulation inter-files sera intégrée (…)", développe l'arrêté. 

En clair : seuls les élèves motards à proximité de ces 21 départements bénéficieront d'un apprentissage concret de la  circulation interfiles, alors que les autres se contenteront d'éplucher leur livret et de visualiser des diapositives… Un  permis moto pratique pour les uns, théorique pour les autres : encore une belle illustration des incohérences du droit  français ! 

Quant à cette inédite formation en situation réelle, elle se focalisera essentiellement sur "la recherche d’indices et la  perception des risques, la communication avec les autres usagers, le respect des distances de sécurité, l’adaptation de  l’allure, notamment en fonction de la vitesse des véhicules dépassés". 

Les 21 départements concernés par l'étude sur l'intefiles 

Alpes-Maritimes ; Bouches-du-Rhône ; Drôme ; Gironde ; Haute-Garonne ; Hérault ;  

Île-de-France (8 départements) ; Isère ; Loire-Atlantique ; Nord ; Pyrénées-Orientales ;  

Rhône (y compris la métropole lyonnaise) ; Var ; Vaucluse 

Règles de bonnes conduites en circulation interfiles 

- La pratique est autorisée sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central  et dotées d'au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h - La circulation entre les files de véhicules à l'arrêt ou roulant à une vitesse très réduite se pratique sur les deux  voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d'une chaussée 

- L'espace latéral entre les véhicules circulant sur les deux voies les plus à gauche d'une chaussée doit être  suffisant 

- La circulation inter-files se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel de 30 km/h par  rapport aux autres véhicules 

- Aucune des voies de circulation sur la chaussée n'est en travaux ou couverte de neige ou de verglas - Avant de circuler en inter-files, le conducteur avertit de son intention les autres usagers - Les deux ou trois-roues motorisés ne doivent pas forcer le passage 

- Il est interdit à un véhicule en inter-files de dépasser un autre véhicule en inter-files 

- Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les  deux ou trois-roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam