La voiture sans permis en vogue chez les adolescents

lesgardiensdelaroute13 Par Le 03/03/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

 

La Croix 19/02/2022 Xavier Renard

Fini, les scooters et les transports collectifs, voici les voiturettes électriques, sans permis et accessible dès 14 ans. Les fabricants ciblent les adolescents en zones rurale, périurbaine et dans certaines banlieues.1 Aux abords du lycée Vaucanson, dans le nord de la ville de Tours (Indre-et-Loire), sont stationnées deux Citroën Ami, des voitures électriques sans permis accessibles dès 14 ans, et apparues sur le marché en mai 2020. Prisé des adolescents, ce nouvel objet de mobilité s’est écoulé à plus de 9 300 exemplaires, dont près de 7 000 en France, depuis le début de sa commercialisation. D’après Stellantis, qui revendique de cibler les jeunes dès la fin du collège, plus de 40 % des usagers sont âgés de moins de 18 ans. « 42 % de ceux qui achètent ce modèle sont des familles avec un ou deux adolescents pour un usage partagé », précise Alain Le Gouguec, chef de produit « futur » chez Stellantis, observant un mouvement de désaffection pour « les deux-roues moins confortables et moins sécurisants ». Individualisation des comportements Lycéenne à Lille, Flavie Derville, 16 ans, roule depuis septembre dans ce quadricycle bridé à 45 km/h. Elle explique avoir gagné en temps de trajet et confort de vie. « En transports, le centre-ville est très bien desservi. Mais en banlieue lilloise, c’est plus difficile. De porte à porte, en prenant le métro et le tramway, j’aurais mis entre une heure et une heure et demie pour me rendre à mon lycée », évalue l’adolescente, qui se sent plus à son aise qu’avec un vélo ou un scooter, « trop dangereux » à ses yeux. Devenue à l’automne ambassadrice de la marque, elle a convaincu quatre personnes d’acheter ce modèle. Dans son lycée, une quinzaine d’Ami et quelques voiturettes à moteur thermique remplissent le parking. Nicolas Derville, le père de Flavie, ne s’est pas longtemps fait prier par ses deux filles de 14 et 16 ans : « Par rapport à un scooter ou un vélo, qui ont une espérance de vie réduite, cette voiturette peut contenir deux personnes, laissant une bonne place pour transporter leurs affaires. C’était le bon compromis. » Mais ce mode de transport a un coût, environ 7 000 €, desquels « il faut déduire les aides de l’État, le bonus écologique d’environ 900 € », expose le cadre supérieur. Pour autant, la voiturette électrique sans permis ne touche pas uniquement un public aisé. Des élèves en alternance dans l’artisanat ou les métiers de bouche, travaillant en zones rurales ou périurbaines à des heures décalées, y trouvent une solution adaptée à leurs besoins, leur faisant accéder à l’autonomie « sans avoir à demander à leurs parents de les emmener sur leur lieu d’apprentissage », constate Alain Le Gouguec. Individualisation des comportements La popularité de ces voiturettes chez les jeunes ne surprend pas le sociologue de l’automobile Yoann Demoli, qui observe que, « contrairement aux idées reçues, la société du tout automobile n’a pas dit son dernier mot ». Dans une récente étude réalisée pour Roole (ex-Club Identicar), ce chercheur de l’université de Versailles-SaintQuentin-en-Yvelines analyse que la voiture, « incarnant liberté et cohésion territoriale, cumule dimensions utilitaire et symbolique qu’aucun autre moyen de locomotion n’a pu encore efficacement remplacer ». La dimension géographique, conjuguée avec le « morcellement des emplois du temps dans les ménages », détermine, selon l’économiste Pascale Hébel, la recherche « d’alternatives aux trajets souvent trop longs dans les transports collectifs et qui ne permettent pas de se déplacer partout ». La directrice du département consommation du Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) y voit également une « confirmation de l’individualisation des comportements des jeunes, engagée depuis au moins trente ans », qui explique, en partie, le désamour croissant de cette tranche d’âge pour les transports collectifs

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam