Le gouvernement suédois annule les réductions de vitesse

lesgardiensdelaroute13 Par Le 11/03/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

FFMC 28/02/2022

Dans un pays comme la Suède, où la conduite sur de longues distances fait partie de la vie, les réductions de vitesse suscitent de nombreuses critiques. Les motocyclistes suédois ont de meilleures idées pour améliorer la sécurité routière que de simplement réduire la vitesse. Depuis 2016, l’Administration suédoise des transports a réduit la vitesse de 90-100 km/h à 80 km/h sur les routes sans séparateur central. Cela a conduit à des manifestations croissantes dans tout le pays. Cette réduction de la vitesse a eu un impact sur la circulation sur 4 300 kilomètres de route, soit environ 44% des routes nationales. Le gouvernement a maintenant annulé les décisions précédentes sur la réduction des vitesses sur de longues distances dans les comtés de Dalécarlie, Jämtland-Härjedalen et Jönköping et renvoie l’affaire à l’Administration suédoise des transports. Pour justifier la réduction de la vitesse, l’administration suédoise des transports a déclaré la nécessité d’une meilleure sécurité routière. La proposition a été considérée par beaucoup comme visant les résidents ruraux qui, suite à ce changement, auraient un accès plus limité à l’emploi, à l’éducation et aux services communautaires. Néanmoins, les réductions de vitesse ont commencé à être mises en œuvre à un rythme rapide. L’organisation suédoise de motocyclistes SMC – membre de la FEMA – a protesté contre les réductions générales de vitesse qui sont mises en œuvre sur toutes les routes sans séparateurs centraux depuis 2016 et estime qu’il existe d’autres mesures plus efficaces à mettre en œuvre. Voici quelques-unes des mesures qui réduisent le risque d’accidents pour tous les usagers de la route : - Améliorer l’adhérence - Améliorer la méthodologie de mesure d’adhérence - Agrandir les clôtures dans les zones fréquentées par les animaux sauvages - Échange d’expériences avec la Norvège sur de nouvelles surfaces routières qui semblent moins glissantes qu’en Suède - Améliorations générales des routes pour minimiser les fissures, les trous, etc. - Nettoyage plus rapide du gravier après les réparations routières - Agir aux intersections pour améliorer la visibilité - Prendre des mesures dans les courbes, où la plupart des accidents se produisent chez les usagers vulnérables, par exemple des marquages routiers qui indiquent la bonne trajectoire de courbe, ce qui a réduit les accidents en Autriche. Le gouvernement a fait ces annonces lors d’une réunion la semaine dernière. Les routes en question sont les suivantes où une décision de réduction de vitesse avait été prise en 2020 : E45 Comté de Jämtland 85 km ; RV66 Comté de Dalarna 90 km ; RV70 Comté de Dalarna 82 km ; RV26 Comté de Jönköping 88 km. Selon le journal SVT Dalarna, le gouvernement écrit, entre autres, qu’il n’y a aucune raison de mettre en œuvre la restriction en dehors des zones réalisées et que d’autres mesures qui n’impliquent pas de réduction de vitesse doivent être essayées sur tout ou partie de l’itinéraire. Un politicien local a déclaré : « Il s’agit du fait que nous avons besoin de mesures de sécurité routière actives dans les zones rurales - pas que nous devrions réduire la vitesse au lieu de construire des routes avec séparateur central. » La décision de l’Administration suédoise des transports est maintenant abrogée, et les panneaux 80 sont déposés alors que les panneaux 90-100 réapparaissent. Cette décision donne un nouvel espoir aux municipalités, aux régions, aux entreprises, aux organisations et aux résidents qui ont protesté contre de nouvelles réductions proposées par l’Administration suédoise des transports. SMC est satisfait de la décision du gouvernement et suit la question avec enthousiasme.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam