Le regard des Français sur les équipements de la route

lesgardiensdelaroute13 Par Le 25/02/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

Ifop 18/02/2022

Sondage Ifop pour Hopscotch et SER (Syndicat des Équipements de la Route) 2

La sécurité des conducteurs de voiture est particulièrement bien reconnue : une grande partie des sondés (85%) estime que la sécurité sur la route des conducteurs de voiture est prise en compte, les conducteurs partageant ce sentiment s’agissant de leur sécurité personnelle également. Les avis sont en revanche plus partagés pour les piétons (57%), les motards (54%) ainsi que les cyclistes (43%). Quant aux trottinettes électriques, elles semblent générer beaucoup d’inquiétudes (24% des Français seulement estimant leurs conducteurs en sécurité sur la route). En outre, à l’inverse de la voiture, un décalage de perception se fait jour entre l’ensemble des Français et les utilisateurs de ces modes de transport: - Les motards et les cyclistes se sentent en réalité moins en sécurité que ne l’estime le grand public - Les utilisateurs de trottinettes se sentent en réalité plus en sécurité que ne l’estime le grand public (même si cela reste un sentiment très minoritaire, 38%) Les réponses autour des moyens prioritaires pour améliorer la sécurité sur la route sont assez éclatées. Néanmoins, « Améliorer l’état du réseau routier et de ses équipements » est clairement l’action prioritaire à mener (52% des citations), notamment pour les 65 ans et plus (62%). Adaptation des équipements de la route aux enjeux sociétaux La route est perçue comme peu adaptée aux personnes vulnérables : 34% des sondés estiment que la route est adaptée aux personnes âgées et 26% qu’elle est adaptée aux personnes en situation de handicap. Trois moyens pour renforcer leur sécurité sont mis en exergue par les Français : améliorer la formation et le suivi général des conducteurs (53%), renforcer la signalisation destinée à ces publics (46%) – en particulier pour les 65 ans et plus (51%) – et améliorer la lisibilité et la visibilité des équipements sur la route (42%). Le bruit et les nuisances sonores liés à la circulation routière sont sources de nuisance pour 70% des Français. Deux actions sont particulièrement encouragées pour les réduire, séduisant 6 Français sur 10 : l’installation de murs anti-bruit le long des grands axes de transport et le renforcement des messages de prévention à destination des conducteurs. Equipements de la route et mobilité connectée La mise en circulation de véhicules équipés d’aide à la conduite a un impact sur la sécurité routière pour 75% des sondés, et dans la plupart des cas les répercussions sont jugées positives. Ainsi, presque 6 Français sur 10 (59%) perçoivent un impact positif et 16% un impact négatif. Enfin, l’idée que les véhicules équipés d’aide à la conduite impliqueront l’amélioration des équipements (panneaux de signalisation, feux tricolores, marquage, glissières etc.) pour garantir la sécurité sur les routes est très largement partagée (79%, près d’un tiers en étant convaincus).

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam