Le théâtre de rue pour un meilleur partage de la route

lesgardiensdelaroute13 Par Le 15/05/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

Plus de 80% des Français ont été victimes d’incivilités, que ce soit en voiture, à vélo ou à pied et 57% en ont  peur. 

Alors que le partage de la route est au cœur des préoccupations des usagers, l’association Prévention Routière et  Wakam, assureur B2B européen, dévoilent les résultats d’une enquête exclusive réalisée en partenariat avec  OpinionWay2 qui évalue les incivilités et les irritants auxquels sont confrontés les usagers de la route quotidiennement. Ainsi, l’enquête révèle que près de 6 Français sur 10 ont peur des incivilités sur la route.  

C’est pourquoi, l’association Prévention Routière et Wakam déploient à partir du 4 mai un dispositif de sensibilisation  original : la Comédie Urbaine, le premier théâtre de rue dédié à une meilleure compréhension des enjeux du partage de  la route. 

L’incivilité sur la route : une responsabilité partagée 

Les premiers résultats de l’enquête démontrent que l’incivilité routière est l’affaire de tous et qu’elle résulte d’une  combinaison d’attitudes différentes. En effet, interrogés sur les types d’incivilités dont ils sont victimes, 45% des Français  citent principalement des comportements intentionnellement dangereux (queue de poisson, refus de priorité, non-respect  des distances de sécurité…) puis des gestes d’impatience manifestes (34%) ou encore des gestes obscènes (29%) et  des insultes (20%). Pire, 6% d’entre eux déclarent avoir été incités à se battre et 10% des femmes déclarent avoir été  victimes de propos misogynes ou sexistes. 

Si les modes de déplacements semblent s’être démultipliés ces dernières années, l’enquête rappelle que 79% des  Français utilisent quotidiennement la voiture, 52% d’entre eux marchent, 12% disent se déplacer à vélo régulièrement et  enfin 5% utilisent un deux-roues motorisé quand 3% d’entre eux préfèrent un engin de déplacement personnel motorisé  (trottinette électrique, gyroroue, …). 

Sans surprise, au regard de leur part modale, les automobilistes semblent les plus enclins aux incivilités : 74% des  Français ayant subi des incivilités déclarent que les automobilistes en sont les auteurs. Plus étonnant, certains usagers  dont la part modale est moins importante paraissent toutefois susceptibles de dépasser les bornes : les conducteurs de  deux-roues motorisés (cités par 28% des sondés), les conducteurs de trottinettes (28%) ou encore les cyclistes (25%). 

Face à l’incivilité, 57% des Français reconnaissent avoir peur 

Si 57% des Français ont peur de faire face à des incivilités sur la route et dans la rue, ce sont 39% qui reconnaissent  avoir déjà paniqué à cause d’incivilités sur la voie publique. 

Par ailleurs, les piétons sont les usagers ayant le plus peur des incivilités (63%), un facteur qui s’explique très  certainement par leur plus grande vulnérabilité. 

  

2 Méthodologie : étude réalisée en partenariat avec OpinionWay, en ligne du 26 au 27 janvier 2022 auprès d’un échantillon de 1 028  personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. L’étude pourra être mise à disposition sur demande.

Toutefois, si les Français réagissent différemment aux incivilités subies, ils sont nombreux à garder leur calme (36%) et  à éviter de réagir. Seuls, 6% d’entre eux sont prêts à en découdre et 13% répondent à leur agression sans pour autant  aller plus loin 

Quelles sont les raisons de ces incivilités selon les Français ? 

- Le manque d’éducation : 54% ; 

- L’empressement : 42% ; 

- Le stress : 41% ; 

- L’inconscience : 34% ; 

- La fatigue : 23%. 

L’Association Prévention Routière et Wakam dévoilent « La Comédie Urbaine » : le théâtre de rue pour un  meilleur partage de la route 3 

Afin d’illustrer l’importance d’un meilleur partage de la route et de relations apaisées entre usagers, l’association  Prévention Routière et Wakam se mobilisent pour interpeller les Français. C’est pourquoi, les partenaires ont imaginé  une campagne « théâtrale » déployée au cœur de Paris, Lyon, Bordeaux et Marseille. 

Un roadshow au sein duquel des comédiens viendront mettre en scène des situations d’incivilités quotidiennes pour  aborder, de façon captivante, la question du partage de la route et ainsi faire réagir les Français, qu’ils soient en voiture,  à pied ou à vélo. 

Au total, 6 représentations seront jouées chaque jour, de 11h à 18h au cœur de 4 villes : 

- Les 7 et 8 mai à Paris, Place de la Bastille ; 

- Les 14 et 15 mai à Lyon, Place des Terreaux ; 

- Les 20 et 21 mai à Marseille, Quai de la Fraternité ; 

- Les 4 et 5 juin à Bordeaux, Place de la Victoire. 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam