Pauline Déroulède, la lumineuse énergie de l’espoir

lesgardiensdelaroute13 Par Le 25/03/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

Amputée de la jambe gauche après un accident de la circulation, la jeune femme, figure montante du tennis fauteuil, s’engage pour la sécurité routière.

«Si nos conducteurs avaient passé un permis d’aptitude à la conduite : ils n’auraient plus le permis. Et Cléo et moi aurions encore nos deux jambes.» L’impact des mots, le choc de la photo. Pauline Déroulède (31 ans) donne la main à Cléo (10 ans) dans le cadre d’une campagne de sensibilisation visant à la mise en place d’un test d’aptitude dès l’obtention du permis, avec une fréquence plus régulière à partir de 60 ans. Le premier clip sera diffusé ce lundi. Le fruit d’un long projet. Une quête intime. En vue d’une profonde prise de conscience. Le 27 octobre 2018, à Paris, Pauline Déroulède, à l’arrêt sur son scooter sur un trottoir, est violemment fauchée par la voiture folle d’un nonagénaire. «Je me suis retrouvée 50 mètres plus loin, sur les pavés, sans le casque qui avait sauté dans le choc. Il y avait beaucoup de monde autour de moi, pour me faire un garrot, m’empêcher de me relever, j’ai donné un grand coup de thorax car je sentais ce qui se passait et j’ai vu ma jambe arrachée…

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam