Voiture sans permis : faut-il se méfier de ces autos ?

lesgardiensdelaroute13 Par Le 03/03/2022 0

Dans LA REVUE DE PRESSE

les gardiens de la route

Voiture sans permis : faut-il se méfier de ces autos ? (AutoPlus 22/02/2022)

Les voitures sans permis, des petites autos rudimentaires sont devenues de plus en plus respectables avec le temps. Portrait d’un engin que les automobilistes adorent détester. En Europe, les voiturettes sans permis sont presque une exception française. L’hexagone concentrerai près de la moitié des immatriculations européennes, soit quatre fois plus que qu’en Italie par exemple, 2ème marché d’Europe. Et sans surprise, la plupart des fabricants sont français : Aixam, Bellier, Châtenet, Ligier, Microcar… Mais le marché reste anecdotique. Avec en moyenne 13 500 voiturettes neuves immatriculées chaque année, cela représente à peine 0,6 % du marché automobile en France ! Combien de voitures sans permis en circulation ? Il y a à peu près 250 000 voitures sans permis en circulation en France. Mais il est, en fait, impossible de répondre précisément à cette question, pour une raison simple : l’État ne tient aucune statistique sur le parc roulant de voiturettes ! Qu’en est-il de la réglementation ? Dans le Code de la route, les voiturettes sont assimilées à des quadricycles légers, de catégorie « L6e ». Le décret 448 d’avril 2016 précise : « Véhicule à moteur à quatre roues dont le poids à vide n’excède pas 425 kg, la vitesse maximale par construction (…) ne dépasse pas 45 km/h et la cylindrée n’excède pas 50 cm3 pour les moteurs à combustion interne à allumage commandé, 500 cm3 pour les moteurs à combustion interne à allumage par compression et conçu pour transporter au plus deux personnes y compris le conducteur« . Cette réglementation explique que les voiturettes sans permis soient majoritairement des moteurs diesels. On retrouve également des motorisations alternatives, comme l’électrique avec la Citroën AMI par exemple ! La technologie des voitures sans permis est-elle à jour ? Les voiturettes sans permis ont connu des progrès importants, notamment sur le plan du confort : chauffage, vitres électriques, fermeture centralisée avec télécommande, radar de recul, autoradio multimédia, climatisation… Si elles restent de strictes 2 places, voire une place avec l’AMI Cargo par exemple, la plus grosse limite se situe au niveau des performances. En effet, la plupart des modèles embarquent un bicylindre diesel de moins de 500 cm3, affichant 8 ch pour 20 Nm de couple. Mais avec une consommation ridicule, c’est l’autonomie qui se voit galvanisée. Ces voitures sans permis sont-elles dangereuses ? Avec un poids maximum de 425 kg, moins de 3 m de longueur et 1,5 m de largeur maximum, la structure n’offre évidemment pas la rigidité et la résistance aux chocs d’une véritable voiture conventionnelle. En revanche, rassurez-vous : les quadricycles commercialisés en France répondent évidemment à des normes d’homologation. En 2016, l’organisme EuroNCAP avait d’ailleurs testé certaines de ces petites autos. Les Aixam, Châtenet et Microcar soumises aux crash-tests avaient du mal à dépasser une étoile, quand une Smart Fortwo de 2014 récoltait déjà 4 étoiles ! Cela signifie que même à des vitesses de test modérées, ces faibles structures des voiturettes renforcent les risques élevés et inacceptables de blessures fatales ou graves…

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam